Féminin/Masculin : Stéréotypes et libertés

Catalogue des cours de Télécom SudParis

Code

CUSF HUM 3207

Niveau

L3

Population

1ère Année Management,1ère Année Télécom

Semestre

Spring

Domaine

Sciences humaines

Langue

Français/French

Crédits ECTS

2

Heures programmées

20

Charge de travail

50

Coordonnateur(s)

Département

  • Langues et Sciences Humaines

Equipe pédagogique

Introduction

Les sociétés à travers l'espace et le temps ont été marquées par la division entre les sexes. Alors que ces les divisions varient à la fois géographiquement et historiquement, elles ont été, le plus souvent, naturalisées soulignant que les caractéristiques « féminines» et «masculines» seraient inextricablement liées à la biologie ou à la «nature». La répartition des rôles entre femmes et hommes qui en découle de cette « nature », va structurer en grande partie les organisations sociales et elle est profondément ancrée dans les représentations individuelles. De ce fait, les positions sur les normes autour du féminin/masculin (appelées « normes de genre ») comportent souvent une forte dimension affective. Ces normes ont connu des évolutions majeures au cours du temps et elles prennent des formes variées selon les endroits, mais elles justifient aussi des inégalités sociales. Les recherches menées sur la classification féminin/masculin depuis plusieurs dizaines d’années dans différents domaines (sociologie, psychologie, histoire, biologie, médecine…) apportent une vue plus éclairée pour discuter des fondements de la classification et comprendre les transformations sociales à l’œuvre aujourd’hui, notamment (mais pas seulement) dans les sociétés occidentales.

Acquis d'apprentissage

Au terme du cours, vous serez capable:
o De montrer la variété des normes qui guident les pratiques sociales des relations entre les sexes
o D’expliquer comment les stéréotypes de sexe sont formés, transmis, mais aussi modifiés
o D’expliquer et d’illustrer ce qu’est un stéréotype de sexe–de décrire de façon illustrée la notion de construction sociale du féminin-masculin.
o De donner des exemples de transgression des normes de genre
o De donner des exemples de transgression des normes de genre

Contenu

L’objectif du cours est d’initier une réflexion sur la place et les formes du féminin/masculin dans les sociétés humaines, sur les rôles de genre et hiérarchies sociales. Au cours du semestre, nous explorerons le genre à partir d'une variété de perspectives et en utilisant exemples pris à différents endroits du monde (Chine, Albanie, Pacifique, Grand Nord...). Ils nous permettront de questionner les normes qui guident les pratiques sociales des relations entre les sexes ou qui sont défiées. À partir de résultats de recherches récentes, on abordera le féminin/masculin sous plusieurs angles: les classifications et représentations sociales (stéréotypes et rapports sociaux de genre) ; la division du travail dans la sphère publique et privée (domination, plafond de verre, ségrégation) ; le corps, les différences biologiques et similitudes entre les sexes (sport, intersexualité, virilité, féminité, masculinité…) ; l’occupation de l’espace et la place dans la famille (valence différentielle des sexes) ; l'intersectionnalité (intersection du genre, de la race, et classe)…

Evaluation

o 50 % : Contrôle continu : un exposé de 15 min en groupe des trois sur une thématique donnée et développée à partir d'articles de recherche. Les exposés seront présentés via l’outil de classe virtuelle BBB ou autre logiciel puis trois activités individuelles à rendre pour les séances prévues en mode asynchrone.

o 50 % : Contrôle final : Question de réflexion qui devra être développée à partir d’une réflexion personnelle nourrie par les thèmes étudiés en cours.

La présence est obligatoire à toutes les séances et sera vérifiée (appel ou devoir rendu). Une absence de connexion est considérée comme une absence. Chaque absence non justifiée entrainera 1 point en moins sur la note de CC. Utiliser des écouteurs pour éviter le larsen.

Approches pédagogiques

Le cours se déroulera à distance. Il aura un fonctionnement hybride, c’est-à-dire, il y aura des séances en mode synchrone (classe virtuelle avec BBB ou autre logiciel) et des séances en mode asynchrone (travail individuel à votre rythme sur une semaine). Un calendrier détaillé sera donné lors du 1er cours en visioconférence.

Chaque séance comportera un apport théorique, elle sera accompagnée de documents à lire ou à visionner avant. L’environnement de travail sera l’espace Moodle dédié au cours. Toute la communication passera par le forum habilité à cet effet. Les supports pédagogiques de cours et les documents complémentaires seront aussi sur l’espace Moodle du cours et fourniront la base pour le contrôle final.

Les classes virtuelles commenceront avec un exposé de l’enseignant puis un temps d’échange sera organisé sur les documents, à partir de différentes modalités interactives : discussion en forum ou chat, interrogation aléatoire, élaboration d’un questionnaire en ligne... Le cours intègrera également des vidéos, des extraits de films ou des documentaires disponibles en ligne. Les exposés seront aussi en mode synchrone (BBB ou autre logiciel), toute la classe devra être présente.
Les cours en mode asynchrone comporteront une partie d’apport théorique avec des supports variées (ppt, vidéos, conférences, rapports d’expertise ou autres) puis un court travail individuel à rendre sur Moodle (une synthèse, réponses à un questionnaire…).

Programme

Programme grande école,Programme Ingénieur

Bibliographie

o Baudelot, Christian et Establet, Roger (2007), Quoi de neuf chez les filles : entre stéréotypes et libertés. Nathan,.
Bereni, Laure et al. (2008), Introduction aux gender studies. De Boeck.
Davis, Angela (2020), Femmes, race et classe. Des Femmes-Antoinette Fouque.
o Davisse, A., & Louveau, C. (1998), Sports, école, société: la différence des sexes: féminin, masculin et activités sportives. Editions L'Harmattan.
o De Beauvoir, Simone (1949), Le deuxième sexe, II. Paris: Editions Gallimard.
o Dorlin, Elsa (2009), Sexe, race, classe: pour une épistémologie de la domination. Presses universitaires de France.
Eribon, Didier (2012), Réflexions sur la question gay, nouvelle édition. Fayard,.
Goffman, E., & Zaidman, C. (2002), L'arrangement des sexes. La dispute.
o Héritier, Françoise (2002), Masculin/Féminin II. Dissoudre la hiérarchie. Odile Jacob,.
Rennes, Juliette (Ed.) (2017), Encyclopédie critique du genre: corps, sexualité, rapports sociaux. La découverte.
o Scott, Joan. (1988), Genre: une catégorie utile d'analyse historique. Les cahiers du Grif, 37(1), 125-153.
o Tabet, Paola (1998), La construction sociale de l’inégalité des sexes. L’Harmattan,.
o West, C., Zimmerman, D.H. (1987), “Doing Gender”, Gender and Society, 1, 2: 125-151.

Plan du cours

1. 15 janvier Introduction au cours: Organisation et notions de base
2. 22 janvier Variations sociales sur l’assignation de sexe
3. 29 janvier La valence différentielle des sexes
4. 12 février Exposés 1
5. 19 février Masculinités, Féminités, Virilité
6. 05 mars Le genre des corps
7. 12 mars Exposés 2
8. 19 mars Représentations du féminin-masculin
9. 26 mars La sexualité comme un fait social
10. 02 avril Exposés 3
11. 09 avril Le genre dans le monde du travail
12. 16 avril Intersectionnalité et récapitulatif
13. 07 mai Contrôle final (CF1) en face-à-face à distance

Fiche mise à jour le 16/11/2020