L'enjeu social et politique du cinéma indien

Catalogue des cours de Télécom SudParis

Code

CGFF HUM 4159

Niveau

M1

Population

2ème Année Management,2ème Année Télécom

Semestre

Fall

Domaine

Sciences humaines

Langue

Français/French

Crédits ECTS

2

Heures programmées

20

Charge de travail

40

Coordonnateur(s)

Département

  • Langues et Sciences Humaines

Equipe pédagogique

Introduction

L’Inde est une puissance émergente dont le PIB a atteint les 7% en 2018. Cet État, fédéral, se
place pourtant 94ème sur 107 pays en 2020 sur l’Indice de la faim dans le monde (Global
Hunger Index). Elle fait son entrée sur la scène internationale, d’un point de vue économique,
non pas par elle-même, mais par l’exportation de ses tissus imprimés, les « indiennes », d’abord
importés en France par des arméniens, puis dans le monde par les britanniques et les hollandais.
Ces « indiennes » furent si célèbres qu'elles convaincront Colbert de créer la Compagnie des
Indes Orientales en 1664.
L’Inde ne connut pourtant pas de révolution industrielle, comme nous le verrons, et fit son
entrée dans le monde capitaliste, c’est-à-dire, la mécanisation des moyens de production, via la
colonisation.
L’Inde va à nouveau briller sur la scène internationale, d’un point de vue culturel cette fois, au
cours du XXème siècle, par son cinéma, et pour cause: le pays est le premier producteur de
films dans le monde, passant devant le Japon à cet égard, dès 1962. Mais son histoire
cinématographique débute au siècle précédant, en pleine colonisation, et entretient alors des
rapports troubles avec le Raj, c’est-à-dire, le pouvoir colonial britannique.
De ses productions, à l’étranger, on connait surtout, aujourd’hui, des films dits « Bollywood »,
c’est-à-dire, des films en langue hindi, dont le scénario tourne surtout autour d’histoires d’
amour, ponctués de chansons et de danses. Ce sont avant tout des productions à très gros
budget. Mais ce ne sont pas les seules productions cinématographiques du pays: le cinéma hindi
ne s’axe pas qu’autour de Bollywood, et d’autres États produisent également des films,
notamment à gros budget, comme le Tamil Nadu, premier producteur de films dans le pays.
Bollywood n’a par ailleurs pas toujours existé, comme nous le verrons: de nombreuses sources
sont attribuées à ce qu’il convient désormais de nommer un « genre cinématographique », qui a
repris de nombreux thèmes phares du cinéma des premiers temps.
Comment émerge-t-il d’un point de vue culturel, politique et social? Les autres productions du
pays s’alignent-elles avec ce genre, politiquement, socialement et culturellement? C’est-à-dire,
dans quelle mesure Bollywood exerce-t-il une hégémonie ?
Pourquoi est-ce Bollywood qui est le plus représenté à l’étranger? Quelles sont, en outre, les
sources de financement du cinéma en Inde? En bref, quels sont les enjeux sociaux et politiques
du cinéma indien?

Acquis d'apprentissage

1.2 Analyser les faits et les mouvements sociétaux à travers des concepts et des méthodes des sciences humaines

Contenu

1. Comprendre et accompagner les grandes transitions

Evaluation

"CC = 50% de la note finale
CF = 50% de la note finale
Le contrôle final porte sur tous les cours du semestre (Moyenne = 50% le CF et 50% le dossier)
Le sujet du Contrôle Final sera disponible sur moodle le jour même du contrôle.
Chaque absence injustifiée entrainera 1 point en moins sur la note de CC.
CF2 : La note finale de votre UV (composée de CF + CC + Présence et Participation) est plafonnée à 13 sur 20 après votre CF2, quelles que soit les notes qui la composent (excepté si votre absence au CF1 est justifiée, en ce cas le plafond ne s’applique pas). Pour rappel, la note de CF2 remplace UNIQUEMENT la note du CF1 : votre note de CC reste inchangée dans le calcul de votre note finale).

Le redoublement : celui ci ne peut prendre place que durant l’année académique suivant la création du passif (N+1), durant une période pré-définie qui est indiquée sur le calendrier académique. "

Approches pédagogiques

Différentes approches pédagogiques sont utilisées : classes virtuelles, travaux de groupe, forums de discussions formels, mini-cas, quiz, mise en situation, études de cas…

Programme

Programme grande école,Programme Ingénieur

Bibliographie

-L’Inde: une modernité controversée, éd.Alternatives Sud Vol.18-2011/3, Paris, 2011; -
PARRAIN, Philippe, Regards sur le cinéma indien, Paris, éd.du Cerf, Coll.7ème Art, 1969; -
THORAVAL Yves Les cinémas de l’Inde, Paris, éd.L’Harmattan,Coll.Images Plurielles, 1998;
-DEPREZ, Camille, Bollywood, Cinéma et mondialisation,Paris, Presses Universitaires du
Septentrion, 2010; -BANAJI, Shakuntala (2007) Fascist imaginaries and clandestine critiques:
young Hindi film viewers respond to violence, xenophobia and love in cross-border romances.
In: Bharat, Meenakshi and Kumar, Nirmal, (eds.) Filming the line of control: the Indo–Pak
relationship through the cinematic lens. Routledge, Oxford, UK; - PRASAD, Madhava,
Ideology of the Hindi film : A Historical Construction ,Oxford University Press, Delhi, 1998;
AHMED Akbar S., Bombay Films: The Cinema as Metaphor for Indian Society and Politics, in
Modern Asian Studies , May, 1992, Vol. 26, No. 2

Plan du cours

10 SEANCES + CF1 au S1 21-22
Cours 1 : Introduction à l’histoire politique et économique de l’Inde
Cours 2 : Suite
Cours 3 : Introduction à l’histoire politique et culturelle des quatre États acteurs vis-à-vis du
cinéma
Cours 4 : Suite
Cours 5 : Le développement historique et politique des médias en Inde
Cours 6 : Présentation orale des élèves
Cours 7 : Les origines du terme "Bollywood" et leurs implications
Cours 8 : Le cinéma Bollywood comme soft power
Cours 9 : Examen écrit
Cours 10 :Le contenu de nature politique des productions Bollywood
CF1 : Contrôle final

Fiche mise à jour le 06/09/2021