Sociologie de l’hypermodernité

Catalogue des cours de Télécom SudParis

Code

CGFF HUM 4120

Niveau

M1

Population

2ème Année Management,2ème Année Télécom

Semestre

Fall

Domaine

Sciences humaines

Langue

Français/French

Crédits ECTS

2

Heures programmées

20

Charge de travail

40

Coordonnateur(s)

Département

  • Langues et Sciences Humaines

Equipe pédagogique

Introduction

L’un des objectifs de ce cours sera d’étudier en quoi les sociétés dans lesquelles nous évoluons en ce début de XXIème siècle sont caractérisées, non par le dépassement, mais par le renforcement des grands processus de modernisation. En effet, le progrès par les sciences et les techniques, l’accroissement de la volonté de maîtrise des phénomènes naturels, l’affirmation de l’autonomie des subjectivités, l’intensification des réseaux de communication et l’accès à la connaissance, sont autant de principes qui sont ancrés dans l’histoire de la modernité et qui continuent d’orienter le destin de nos sociétés. Mais l’omniprésence de ces principes qui s’incarnent dans des sphères aussi diverses que les technologies numériques, l’économie de la connaissance, les industries du divertissement ou la culture de la consommation, nous permet-elle de produire les conditions d’une juste inscription de ces dernières dans nos existences individuelles et collectives ?

Contenu

Ce cours permettra aux étudiant(e)s d’identifier et de comprendre, d’un point de vue sociologique, les principales caractéristiques de notre ère dite « hypermoderne », et de l’interroger sous l’angle des questions qu’elle nous pose d’un point de vue éthique et sociétal.

Attentes du cours

Le cours se fera à distance (via Big Blue Botton ou autres systèmes de visioconférence). Il sera obligatoire de participer à toutes les séances. Chaque séance commencera avec un exposé de l’enseignant (qui proposera ainsi des apports théoriques) puis une discussion sera engagée avec les étudiant(e)s, à partir de différentes modalités de travail en groupe : élaboration d’un article dans Wikipédia, élaboration d’un questionnaire en ligne, discussion dans un forum sur des expériences, des conceptions ou des ressources. Le cours intègrera également des vidéos de conférences, des extraits de films ou des documentaires disponibles en ligne.

Evaluation

"CC = 50% de la note finale
CF = 50% de la note finale
Le contrôle final porte sur tous les cours du semestre (Moyenne = 50% le CF et 50% le dossier)
Le sujet du Contrôle Final sera disponible sur moodle le jour même du contrôle.
Chaque absence injustifiée entrainera 1 point en moins sur la note de CC.
CF2 : La note finale de votre UV (composée de CF + CC + Présence et Participation) est plafonnée à 13 sur 20 après votre CF2, quelles que soit les notes qui la composent (excepté si votre absence au CF1 est justifiée, en ce cas le plafond ne s’applique pas). Pour rappel, la note de CF2 remplace UNIQUEMENT la note du CF1 : votre note de CC reste inchangée dans le calcul de votre note finale).

Le redoublement : celui ci ne peut prendre place que durant l’année académique suivant la création du passif (N+1), durant une période pré-définie qui est indiquée sur le calendrier académique. "

Approches pédagogiques

Analyses de textes, documents audiovisuels, exposés, intervenants extérieurs.

Programme

Programme grande école,Programme Ingénieur

Bibliographie

François Ascher, La société hypermoderne. Ces événements qui nous dépassent, feignons d’en être les organisateurs, Editions de l’Aube, 2005.
Jean Baudrillard, La société de consommation, Paris, Gallimard, 1970.
Bernard Stiegler, De la misère symbolique : Tome 1. L'époque hyperindustrielle, Paris, Galilée, 2004.

Webographie (selection):

Mark Hunyadi : « Quelle tâche critique de la philosophie dans le contexte de la neutralisation libérale du monde ? » : https://labetos.wp.imt.fr/tag/mark-hunyadi/

Asma Mhalla : « Interdit d'interdire - Surveillance de masse : un progrès pour notre démocratie ? » : https://francais.rt.com/magazines/interdit-d-interdire/70601-surveillance-de-masse-progres-pour-notre-d%C3%A9mocratie

Antoinette Rouvroy : « Gouvernementalité algorithmique et idéologie des Big data » : https://www.youtube.com/watch?v=cQCeAe8wPKU

Plan du cours

Introduction générale, objectifs et éléments méthodologiques.
Les mythes modernes et les dogmes de la modernité.
La modernité et l’exaltation de l’ego cogito.
Un nouveau rapport au temps (ou le culte de l’instantanéité).
Hyperconsommation et sociétés hyper-industrielles.
Les pathologies de l’hypermodernité : dépendances, addictions et solitudes interactives.
Hypertextes et hypermédias : un nouveau rapport à la connaissance à l’ère digitale ?
Lien social à l’ère des réseaux numériques.
Design de nos existences, créativité et quête de sens.
Contrôle final 1

Fiche mise à jour le 08/07/2021